jeudi 30 novembre 2017

[Rendez-vous] Throwback Thursday livresque #9


Qu’est-ce que le Throwback Thursday livresque ? Un rendez-vous que Bettie Rose Books a crée en 2016 pour permettre à chacun de partager une lecture ancienne ou plus récente au choix, mais toujours sur un thème très vaste. 
Rien à voir avec le TTT qui lui demande 10 livres et parle parfois au futur. 




Non le Throwback comme son nom l’indique, invite à se replonger dans nos plus jolis souvenirs livresques.
Toutes les semaines Bettie Rose Books propose un thème, cette semaine c'est : 

Je n'ai pas cherché longtemps pour celui-ci, je te propose en plus de découvrir un jeune auteur.

Le livre le plus court (que j'ai lu cette année) compte 66 pages il s'agit de :

Blanche de Martin Demoulin 



Résumé : 

« Je suis sans nouvelles de Blanche depuis sept jours.
À Saint-Barnabé, c’est comme ça, tout le monde compte les jours. Chacun d’entre nous tient son propre carnet de bord. Les anciens l’exhibent fièrement tandis que les nouveaux tout juste débarqués peinent à aligner deux mots sans trembler. Certains à cause de leur consommation excessive de la veille. C’est un rituel auquel peu d’éclopés échappent. D’autres à cause du manque. Ceux-là sont plus rares. D’après les statistiques, la plupart débarquent chargés comme des mules.
Et d’après ce que je peux observer, les chiffres ne mentent pas. Devant mes yeux défile une triste réalité. »


Mon avis : clique ici 

En quelques lignes : 

Comment être retournée comme une crêpe en 66 pages ? Martin Demoulin l’a fait. 
J’ai commencé le livre sans rien lire avant, ni résumé ni avis, vous le savez j’aime me « jeter » dans un livre sans trop savoir à l’avance vers quoi je me dirige pour garder la surprise, oh combien cette lecture m’a étonnée.
Étonnée dans le bon sens, car inattendu.
Tout d’abord chapeau à l’auteur de se mettre à nu comme il l’a fait, car il s’agit d’un récit autobiographique.

(...)

Un livre coup de poing à lire, inattendu, beau dans sa tristesse oui je sais c’est un non sens, mais je le ressens comme cela.

(...)

J’ai relu le roman une seconde fois quand j’ai su qui était Blanche et là oui on comprend, c’est très intelligent et bien écrit, car je n’aurais pas deviné, la deuxième lecture apporte une autre dimension au récit, cette fois on le lit en tout état de cause, on a envie de dire stop non, arrête de la voir Blanche elle ne te veut que du mal, regarde Anna. Regarde-nous.

(...)

Un récit court, mais dense en émotion, avec au bout une belle lueur d’espoir

Un roman qui pourra aider d’autres personnes prises par une addiction, une relation autodestructrice


Et vous quel est le livre le plus court de votre bibliothèque ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit commentaire fait toujours plaisir ♥ Merci 😊

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...